23/10/2023

NOUVEAU RECORD D’IMMATRICULATIONS DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES ????✨ 

« Les chiffres sont éloquents : les immatriculations de véhicules électriques atteignent des sommets inégalés, établissant un tout nouveau record ! »

La rentrée signe une victoire éclatante pour les véhicules électriques, enregistrant une croissance spectaculaire de 34% par rapport à l’année précédente. Avec 30 172 immatriculations, ils établissent un nouveau record en capturant une part de marché de 19%. Une transformation majeure se dessine alors qu’ils surpassent désormais les véhicules diesel, représentant plus du double de leurs ventes (8,5% en septembre). Cette performance remarquable coïncide avec le regain général du marché automobile, affichant une hausse de 10,75%. Avec 1,29 million d’immatriculations depuis le début de l’année, le marché retrouve progressivement son niveau pré-Covid. La transition vers une mobilité sans émission devient une réalité tangible, avec près de 210 000 immatriculations de véhicules électriques enregistrées au cours des neuf premiers mois de 2023, représentant 15,9% du total des nouvelles mises en circulation sur les routes françaises.

Nos frenchies toujours présents:

La Peugeot e-208 signe un retour triomphant en septembre avec 3 924 immatriculations, reprenant sa position dominante. Ayant été le leader des ventes de véhicules électriques en 2022, la e-208 avait connu une légère baisse de régime. Toutefois, en septembre, elle s’illustre à nouveau, confirmant le redressement amorcé en août (1 915 immatriculations). Il est important de souligner que sa nouvelle version n’est pas encore disponible en concession, promettant un nouveau visage et des améliorations notables en termes d’autonomie. Des atouts qui devraient assurément séduire de nouveaux clients. Fiat, une autre marque du groupe Stellantis, réalise également une belle performance en septembre avec 2 455 unités mises en circulation. À noter également l’entrée remarquée de la Citroën ë-C4 dans le Top 10 avec 596 immatriculations. ????????

Si les marques de Stellantis ont de quoi se réjouir des performances de septembre, Renault fait face à des défis. Longtemps leader sur le marché français du véhicule électrique avec la Zoé, Renault traverse actuellement une période délicate. En fin de cycle, la Zoé a disparu du Top 10. Malgré des débuts prometteurs, la Mégane E-Tech electric n’a pas tenu toutes ses promesses, enregistrant seulement 1 372 immatriculations en septembre. Bien que ses qualités restent indéniables, son prix semble élevé par rapport à la concurrence. Contrairement à d’autres acteurs, la marque au losange n’a pas encore réduit significativement les prix de la Mégane. Une dynamique qui devrait évoluer avec le lancement prévu en début d’année 2024 du Scénic E-Tech electric. L’année 2024 marquera également l’arrivée tant attendue de la Nouvelle R5 électrique, sur laquelle Renault place de grands espoirs.

Plus d’informations ici: https://www.avem.fr/2023/10/05/nouveau-record-pour-les-immatriculations-de-vehicules-electriques/#

Partagez l'information avec vos proches

Envie d'en 
Discuter ?